Présentation des Groupes de travail ResPaDon

Respadon
Réseau de partenaires pour l'exploration et l'analyse de données numériques

Menés sur une période de deux années, les différents objectifs du projet de Réseau de Partenaires pour l’analyse et l’exploration de données numériques, piloté par le Service Commun de la Documentation de l’Université de Lille et la BnF, sont répartis entre plusieurs groupes de travail auxquels participent Sciences Po et le Campus Condorcet.

Certains de ces groupes de travail engagent une démarche expérimentale, d’autres nourrissent une réflexion professionnelle commune dont les résultats seront partagés entre tous.

 

Groupe de travail 1 : Enjeux stratégiques et préconisations

Le Groupe de travail – Enjeux est piloté par la BnF et le SCD de l’Université de Lille. Il associe l’ensemble des établissements partenaires à l’organisation d’un cycle d’ateliers. Programmé par Madeleine Géroudet (Université de Lille, responsable du Département Services à la recherche et aux chercheurs, SCD) et Emmanuelle Bermès (BnF, adjointe chargée des questions scientifiques et techniques, Direction des Services et des Réseaux), il se fixe pour objectif d’échanger et de consolider les savoir-faire et l’expertise des professionnels de l’information scientifique et technique (IST) autour de l’exploitation des archives du dépôt légal du web. Par la diversité des thématiques abordées et le domaine d’intérêts communs qu’il couvre le cycle de 8 séances a vocation à réunir à un rythme régulier, un groupe de réflexion qui associe les établissements membres du réseau et leurs partenaires. Les travaux menés dans le cadre de ce groupe de travail guident la mise en œuvre d’une démarche stratégique et l’élaboration des préconisations finales du projet.

 

Groupe de travail 2 : Exploration des usages des archives du web

Les actions du groupe de travail – Usages qui associe le SCD de l’Université de Lille à l’équipe « circulation de l’information et organisation des connaissances » du laboratoire lillois GERiiCO (Groupe d’Études et de Recherche Interdisciplinaire en Information et Communication) se concentrent sur le questionnement des usages des archives du web. Il se donne pour mission d’explorer la variété des usages scientifiques possibles des archives du web et par extension d’autres collections numériques accessibles à la BnF. A cette fin, le groupe de travail piloté par le GERiiCO propose de recueillir et d’analyser des données de différentes natures ainsi que d’identifier des cas types d’utilisation scientifique d’archives du web.

 

Groupe de travail 3 : Expérimentation autour d’une capsule d’accès à distance

Les actions du groupe de travail – Capsule piloté par le SCD de l’Université de Lille et la BnF ont pour objectif d’expérimenter le développement d’un prototype d’accès aux collections numériques nationales, notamment aux archives du web, dans les emprises du SCD de l’Université de Lille. Il s’agira de proposer des services adaptés aux besoins identifiés, à la fois dans la nature des contenus proposés, des fonctionnalités déployées et de l’accompagnement proposé aux chercheurs pour la prise en main du prototype dans le respect des contraintes juridiques.

 

Groupe de travail 4 : Expérimentation autour de la constitution et du traitement de corpus web issus des archives de l’internet, en lien avec le web du vivant

Piloté par la Direction des ressources et de l’information scientifique de Sciences Po, le groupe de travail qui réunit Sciences Po et la BnF propose, dans une approche expérimentale, d’utiliser les outils développés par le Médialab pour répondre à des questions de recherche portant sur des sources disponibles à la fois sur le web vivant et dans le périmètre des archives de l’internet. Il s’agit ainsi de déterminer si des logiciels d’analyse utilisés sur le web vivant sont opérants sur les corpus d’archives du web de la BnF, d’expérimenter des méthodes d’investigation des questions de recherche sur un corpus constitué d’archives du web et de rendre possibles des approches comparatives avec le web vivant.

 

Présentation du projet ResPaDon

par Emmanuelle Bermès (Bibliothèque nationale de France, Dir. des Services et des Réseaux) et Marie-Madeleine Géroudet (Université de Lille, SCD).

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search